Dégâts locatifs ? Qui est responsable de quoi ?

Un dégât locatif est une dégradation importante apportée à un bien donné en location, due à la faute du locataire. Il s’agit d’un dégât qui n’est pas dû à l’usage normal du bien loué, la vétusté ou la force majeure. Une peinture quelque peu « passée » ne sera pas considérée comme un dégât locatif. Par contre, un coup dans le mur, un parquet taché ou griffé, un carrelage manquant....bien. Les dégâts locatifs peuvent être contestés en comparant l’état des lieux d’entrée avec l’état du logement à la sortie. Le locataire est également responsable de tous les dommages occasionnés par les personnes qui vivent avec lui et celles qu’il introduit dans l’immeuble.